Comment devenir responsable création de trafic ?

La mission d'un responsable de création de trafic consiste à organiser l'activité de l'ensemble des personnes qui contribuent à une campagne publicitaire en vue d'assurer le succès de celle-ci. Ainsi, le responsable création de trafic doit coordonner les attributions confiées à chaque collaborateur de manière à ce que les plannings soient respectés tout en tirant le meilleur parti de la compétence de chacun.

Lorsque la publicité est faite sur Internet, le responsable du trafic qui travaille le plus souvent pour une régie publicitaire exerce sa mission d'intermédiaire entre l'annonceur et les sites Web sur lesquels celui-ci réalise ses campagnes. Ainsi, le responsable du trafic est chargé du choix et de la gestion des espaces publicitaires sur le Web et il exerce une mission de conseil auprès de l'annonceur pour la sélection des supports.

Ceci le conduit à collaborer avec le référenceur (qui est chargé de la visibilité et du positionnement du site Internet) et avec la personne chargée d'analyser la fréquentation du site. Les campagnes publicitaires effectuées sur Internet pouvant prendre diverses formes telles que les pop ups, les expand banners ou les skyscrapers, le responsable de création de trafic doit bien entendu connaître à fond ces différents procédés. Il doit en effet veiller à une bonne mise en ligne des messages publicitaires des annonceurs et retirer ces messages à la fin de la campagne. Il doit enfin analyser l'audience pour établir des statistiques qui aideront les annonceurs à gérer les choix de leurs espaces.

Ce métier exige notamment une parfaite maîtrise du processus à suivre pour les campagnes publicitaires, une aptitude à diriger l'équipe, une bonne résistance au stress et un sens aigu du respect des délais. Cet aspect est capital, car si un client demande une campagne publicitaire pour promouvoir un nouveau produit, tel que dans l'ameublement de cuisine pour promouvoir un évier de cuisine ou bien un miroir de salle de bain, comme dans le cas du cuisiniste Oskab,  tout retard dans la mise en place de la campagne risque de le pénaliser si une autre firme lance un produit concurrent, et s'approprie les parts de marché que le client voulait conquérir.

Il faut aussi avoir des capacités d'analyse, de bonnes connaissances en informatique (et notamment maîtriser l'utilisation des logiciels dédiés à Internet) ainsi d'une bonne aisance relationnelle. Par ailleurs, de grandes qualités de rigueur sont indispensables. Compte tenu de la responsabilité que l'agence de publicité a envers les clients, seul un collaborateur qui possède toutes les qualités rappelées ci-dessus pourra être nommé à ce poste. En effet, lorsqu'on travaille pour un site e-commerce de mode comme Atlas For Men qui offre des blousons pour homme ou des chemises pour homme par exemple, il faut être capable d'être en relation avec plusieurs interlocuteurs, comme les prestataires. Il existe d'autres cas comme Castaluna qui offre des robes grande taille ou bien de la lingerie grande taille, où les besoins en analyse de trafic sont primordiaux afin de comprendre en détail les performances du site. Parfois même il faut être capable de discuter avec plusieurs interlocuteurs différents pour une même société (marketing, DSI, communication, agence...) comme dans le cas de Chevignon spécialiste des blousons en cuir pour homme.

Au sein de la société qui l'emploie, le responsable de la création de trafic est le plus souvent rattaché au directeur de la création. En ce qui concerne la formation à suivre, aucune école ne prépare spécifiquement au métier de responsable de création de trafic. On accède à ce poste après quelques années d'expérience professionnelle en tant que chargé de gestion du trafic.

Ce travail consiste plus particulièrement à coordonner le travail du service de création et celui des autres divisions de l'agence tout en optimisant la productivité du service de création et en dirigeant le travail des personnes chargées de la création. Ces dernières sont des jeunes cadres qui sont de préférence diplômée d'une grande école de commerce ou titulaires d'un diplôme de troisième cycle de gestion.