Faire carrière dans le conseil

Les entreprises étant constamment obligées de relever des défis, ce qui les contraint à optimiser en permanence leur gestion, elles ont de plus en plus recours à des prestataires de conseil capable d'offrir une expertise pointue.

Il en résulte que le secteur du conseil offre de réelles opportunités de carrière à tous ceux qui sont prêts à s'investir personnellement pour acquérir une compétence de haut niveau dans les domaines où la demande est la plus forte.

Pour faire carrière dans le conseil, il faut commencer par intégrer une grande école de commerce ou un troisième cycle de gestion après avoir obtenu une maîtrise ou un diplôme d'ingénieur. Il faut ensuite rechercher les domaines du conseil qui sont les plus demandés par les équipes de direction générale des sociétés en partant du principe que celles-ci sollicitent souvent des cabinets possédant les compétences suivantes :

- connaissance de la procédure à observer pour réussir une restructuration, une diversification, une fusion ou toute autre opération de transformation (en effet, les clients attendent du consultant que celui-ci les accompagne de manière active. Il est donc indispensable de maîtriser toutes les étapes de ces opérations ainsi que leur impact)
- maîtrise de l'élaboration de stratégies à moyen terme
- installation ou renouvellement d'un réseau informatique (il faut notamment être capable d'analyser les besoins actuels et potentiels du client pour élaborer avec lui des solutions pouvant être adaptées à l'évolution de ses structures)
- utilisation des médias sociaux
- expertise comptable (il s'agit d'un créneau essentiel, surtout lorsque le client souhaite racheter une autre entreprise, ce type opération nécessitant l'expertise pointue pour que le client ne soit pas abusé par un cédant indélicat)
- fiscalité nationale et internationale
- nouvelles technologies applicables dans l'information et dans la communication
- élaboration de la structure d'un réseau de communication
- droit des sociétés
- marketing, publicité et positionnement des produits
- gestion des relations avec les clients
- gestion des chaînes de production
- logistique (notamment gestion des stocks et des approvisionnements)
- réduction des coûts
- recrutement (sous réserve d'une amélioration du marché de l'emploi)

D'autre part, il est indispensable au futur consultant désireux de créer un cabinet de connaître les astuces qui la permettront de se faire connaître et de se constituer une clientèle. Il faut savoir que dans ce type d'activité, le réseau de relations peut jouer un rôle important. De plus, lorsqu'il contacte une société en vue de lui faire connaître son offre, il doit identifier la personne qui a réellement besoin de son intervention et éviter si possible de passer par le responsable des achats. En effet, celui-ci ne possède pas forcément la compétence nécessaire pour comprendre ce que le consultant peut apporter à sa société. Enfin, il faut bien évidemment connaitre son marché, afin d'effectuer une proposition pertinente au client, est-il solvable, possède-il déjà des crédits, as-t-il besoin d'un prêt personnel ou non, il existe de multiples interrogations que vous devez connaitre pour être un vrai professionnel du conseil.

En outre, il faut prendre en compte le fait que le marché parfois dominé par les cabinets les plus importants qui ont recours à des sous-traitants indiens ou maghrébins, ce qui favorise une baisse des tarifs. En conséquence, si vous créez votre propre cabinet de conseil, il est indispensable d'avoir une gestion rigoureuse et d'optimiser vos frais pour obtenir un bénéfice suffisant. Par ailleurs, il faut avoir une très forte capacité de travail, car les journées de travail atteignent couramment 14 heures.

Ainsi, il existe plusieurs sociétés où les opportunités de carrières sont intéressantes. En effet, Le secteur de l'assurance offre un large panel de possibilités de carrières comme dans l'internet avec la société de courtage en assurance As Du Grand Lyon spécialisée en assurance emprunteur.