Les métiers de la restauration

C’est le secteur qui recrute le plus en ce moment. Les besoins sont immenses et la multitude de métiers offrant la possibilité d’évolutions professionnelles est intéressante. D’après de récents chiffres, le secteur de l’hôtellerie - restauration avec ses 900 000 salariés, est le 4ème employeur privé. Il s’adresse à des niveaux d’études variés, du Cap à Bac+5. On constate tous les ans une forte demande de main d’œuvre qui n’est jamais totalement satisfaite. On dénombre près de 60 000 embauches par an, en ces temps de hausse du chômage, le secteur sort du lot.

La France est la destination touristique et gastronomique de premier plan dans le monde, avec près de 80 millions de touristes, la France est la 1ère destination touristique dans le monde. Une opportunité pour les professionnels de l’hôtellerie-restauration, car il faut héberger et restaurer ces touristes.

Afin de satisfaire la demande, le secteur cherche à recruter plus 60 000 nouveaux professionnels, essentiellement dans la restauration. Le secteur fait appel à des profils divers : emplois peu qualifiés ouverts aux débutants, personnels hautement qualifiés notamment pour des établissements réputés ou de luxe, ainsi que des diplômés du supérieur pour les fonctions de gestion et de management.

Des débutants à bac+5, tous les profils sont recherchés, avec ou sans expérience, il est donc possible de se lancer dans ce secteur qui promet de belles opportunités. D’après les statistiques, 15% des postes sont non pourvus, les professionnels font de leur mieux pour attirer les jeunes.

Les métiers sont multiples et l’hôtellerie-restauration participe au développement de marchés comme l’univers de la vente de matériels de cuisine avec des sociétés comme La Bovida qui fournie les professionnels de la restauration depuis près d’un siècle.

Le dynamisme du secteur profite aussi à des marchés dont le consommateur final ne perçoit pas forcément la subtilité, qui sont pour la plupart dans le B2B. C'est par exemple le cas des fournisseurs de pâtisseries comme Bridor (qui propose également des produits de boulangerie comme le pain surgelé), dont la santé financière est directement liée à l'attrait du secteur de la restauration. On peut donc constater l'importance du secteur de l’hôtellerie-restauration en France, c’est un véritable moteur de l’économie nationale avec au total, environ 2,4 % du PIB et 10,2 % des services marchands. En résumé c’est un secteur plein d’avenir pour les futurs actifs.

La restauration profite également à bon nombre de salariés, au moment de leur pause déjeuner. Affiliés aux entreprises émettrices de titres restaurant comme Chèque Déjeuner, Ticket Restaurant ou Sodexo, les restaurateurs tirent profit d'une clientèle pressée mais fidèle durant la semaine de travail. Co-financés par l'employeur et le salariés, ces moyens de paiement permettent aux salariés d'augmenter leur pouvoir d'achat, et donc de déjeuner au restaurant.